Algérie-Maroc : la presse "israélienne" parle de "préparatifs" pour la guerre - Radio M

Algérie-Maroc : la presse « israélienne » parle de « préparatifs » pour la guerre

La Rédaction | 16/01/22 19:01

Algérie-Maroc : la presse « israélienne » parle de « préparatifs » pour la guerre

La presse « israélienne » a largement commenté ces deux derniers jours, un article du journal français L’Opinion, sur « des préparatifs de l’Algérie pour une guerre contre le Maroc », un article soulignant que cette « démarche » aurait découlée « des mouvements israéliens dans la région nord-africaine ».  

La presse « israélienne » a repris les propos cités dans L’Opinion indiquant que « la signature de Benny Gantz, le tout premier protocole d’accord de défense et de sécurité avec son homologue marocain serait à l’origine « des craintes algériennes quant au renforcement de la coopération maroco-israélienne ».

« L’Algérie est dans un état d’anxiété aiguë et de paranoïa face à la coopération militaire croissante entre Israël et l’armée marocaine » a écrit le journal « Tribune Juive » qui a commenté l’article paru dans le journal français.

En plus de « La Tribune Juive » un autre journal, « The Jerusalem Post » a repris ce qui a été dit sur les colonnes de L’Opinion. « La tension monte chaque jour un peu plus entre l’Algérie et le Maroc, au point qu’on parle désormais de guerre entre les deux pays du Maghreb » a repris la dite presse.

Les médias ont cité des sources proches de l’armée algérienne qui ont déclaré : « L’Algérie ne veut pas la guerre avec le Maroc, mais elle est prête à la faire ».

À cet effet la presse « israélienne » a fait des rappels concernant les contrats de l’armée marocaine avec « l’occupant ». « L’armée marocaine a acheté le système de contre drone israélien Skylock Dome. Et Israël Aerospace Industries (IAI) avait obtenu un contrat de 22 millions de dollars pour fournir au Maroc des drones kamikazes » ont noté lesdits journaux.

L’autre rappel qui a été fait sur cette presse est qu’au « cours des 10 dernières années, Alger a acheté [plus de] deux fois plus d’équipements (10,5 milliards de dollars) que le Maroc (4,5 milliards de dollars) ».

Nous rappelons que Rabat a rejoint la poignée de pays arabes qui ont normalisé leurs relations avec « l’occupant israélien » en décembre 2020.