Détenus d'opinion : Tebboune décrète une grâce pour 30 personnes jugées en dernière instance - Radio M

Détenus d’opinion : Tebboune décrète une grâce pour 30 personnes jugées en dernière instance

Lynda Abbou | 18/02/21 21:02

Détenus d’opinion : Tebboune décrète une grâce pour 30 personnes jugées en dernière instance

Le Chef de l’Etat Abdelmadjid Tebboune a décrété ce jeudi 18 février 2021 soir dans un discours adressé à la nation, une grâce présidentielle au profit d’une trentaine de détenus d’opinion, en sus d’une soixantaine autres dont le jugement n’a pas été encore prononcé.

Abdelmadjid Tebboune a annoncé officiellement la dissolution de l’Assemblé populaire nationale (APN), et l’organisation imminente d’élections législatives mais sans fixer de dates. « Une élection détachée de l’argent et de la corruption qui donnera la chance aux jeunes » a souligné Tebboue.

Le chef de l’Etat a également précisé que ni les maires ni les walis ne seront disposés à organiser les prochaines élections. Une démarche qui sera l’apanage de  l’Autorité nationale indépendante des élections (ANIE) « pour ne pas permettre au doute de s’installer dans les institutions ».

Le Chef de l’Etat a également annoncé un remaniement ministériel qui aura lieu dans un délais maximale de 48 heures, « j’annoncerai le remaniement demain ou après-demain. Ça va concerner les secteurs qui ont des lacunes » a déclaré Tebboune.

Le Président a expliqué que ces décisions rentrent dans le cadre des revendications du Hirak.

Enfin, Tebboune a promis que d’autres changements auront également lieux « plus tard ».