Le ministère de l’Intérieur veut la dissolution de l’UCP de Zoubida Assoul - Radio M

Le ministère de l’Intérieur veut la dissolution de l’UCP de Zoubida Assoul

Info Radio M | 03/05/21 15:05

859 vues

Le ministère de l’Intérieur veut la dissolution de l’UCP de Zoubida Assoul

Le ministère de l’Intérieur et des Collectivités locales semble déterminé à radier le parti de Zoubida Assoul, l’Union pour le changement et le progrès (UCP), de la carte politique nationale.

Après avoir accusé la direction de l’UCP de violation de la loi et de non respect des procédures en vigueur relatives à la création d’un parti politique, le ministère de l’Intérieur vient de déposer deux requêtes contre le parti auprès Conseil d’Etat.

L’une pour la suspension de manière temporaire des actions de cette formation politique et une autre dans le fond demandant la dissolution pure et simple de l’UCP.

La saisine du Conseil d’Etat confirme la volonté du pouvoir d’en finir avec le parti de Zoubida Assoul qui a opté, rappelons-le, pour le rejet de toutes les démarches du régime dont la tenue des élections législatives du 12 juin prochain.

Réagissant à ce rebondissement, Assoul a déclaré au journal El Watan que la politique propre de sa formation politique dérange. Elle a également affirmé que son parti est conforme aux lois du pays.

‘’S’ils croient qu’ils peuvent me faire taire en me retirant l’agrément, ils se trompent complètement. La Présidence m’a envoyé à deux reprises, via un motard avec une lettre d’accompagnement, le document sur la constitution et le texte sur la loi portant code électoral’’, a-t-il réagi.

Auteur

859 vues