Derrière ce tailleur de métier somnolait un activiste intraitable -Message in a Bottle - Radio M

Radio M

Derrière ce tailleur de métier somnolait un activiste intraitable -Message in a Bottle

Info Radio M | 16/09/20 17:09

Derrière ce tailleur de métier somnolait un activiste intraitable -Message in a Bottle

Silence on tue des hommes.
Silence on tue des activistes.
Silence on tue des générations.
Silence on tue des rêves.
 
Ce message est pour toi, un hommage à ta verve révolutionnaire, à ton esprit pourfendeur des oppresseurs, et à ta bravoure à défendre les opprimés.
 
L’histoire tracera et retiendra, que derrière ce tailleur de métier somnolait un activiste incontournable et intraitable, ayant été l’un des pionniers à s’afficher publiquement et à travers les réseaux sociaux, de ceux qui refusaient le mandat de la honte, à savoir le 5e mandat de Bouteflika.  

L’histoire tracera et retiendra, que tu as été parmi les premiers à subir les affres d’un emprisonnement abject, faisant suite à des décisions judiciaires arbitraires, n’obéissant à aucun respect moral envers la vie humaine.

L’histoire retrace et retiendra, que neuf jours seulement après avoir brandi ta pancarte, circulant comme une traînée de poudre dans les réseaux sociaux et sur laquelle était écrit en gras et gros caractères « Non au 5e mandat », éclatait le «Hirak», ce soulèvement populaire pacifique sans précédent en Algérie qui a entraîné la démission de Bouteflika.
 
L’histoire retracera et retiendra, que ton courage t’a doté le statut de l’un des premiers Algériens à afficher publiquement ce refus de la reconduction de Bouteflika, et à appeler à manifester.
 
L’histoire retrace et retiendra que toi Brahim Laâlami tu t’es distingué plus tard sur le terrain dans ta ville natale, et surtout sur les réseaux sociaux où tu es devenu influenceur incontournable pour ces jeunes générations qui luttent en souffrance à un arasement programmé.

L’histoire nous a appris que toute révolution produit ses héros. On ne connaissait ni la bravoure d’un Laâlami, ni l’engagement et le sacrifice d’un Drareni et tant d’autres encore que l’histoire et l’avenir sauront le rappeler aux générations futures. Contrairement aux cols blancs et leurs lâches débris, au service du gang des généraux, le peuple reconnaîtra les siens et les honorera le moment venu.

Que dieu te prête longue vie inchallah et avec ton endurance et ton obstination, Brahim Laâlami, l’Algérie ne sera que meilleure.
Mes hommages à toutes et à tous qui ne baissent pas les bras pour atteindre le rêve de la libération et de l’intronisation d’un état de droit.

Abdelhalim Taïl

Brahim Lalami, activiste du hirak à Bordj Bou Ariridj, a de nouveau été arrêté le 8 septembre 2020 après avoir subi de nombreuses arrestations et mises en détention. La Ligue algérienne de défense des droits de l’homme a maintes fois dénoncé les violences subies par Brahim Lalami lors des arrestations ainsi qu’en détention. Selon la Ligue, Brahim Lalami a cette fois-ci été sévèrement blessé suite à une électrocution au taser.

Radio M- رسالة في زجاجة
Photo originale Creative Commons/[email protected]

« Message in a Bottle » est un espace consacré aux lettres destinées aux détenus d’opinion. Si vous souhaitez publier dans cet espace une lettre que vous avez écrite pour un détenu d’opinion, envoyez-là nous, par email, dans la langue de votre choix, à : [email protected]

Auteurs