Alger : l'universitaire Sara Ladoul relâchée (actualisé) - Radio M

Alger : l’universitaire Sara Ladoul relâchée (actualisé)

Info Radio M | 18/06/21 19:06

Alger : l’universitaire Sara Ladoul relâchée (actualisé)

Actualisé à 22H30 :

L’universitaire Sara Ladoul relâchée, rapporte le CNLD

Actualisé à 19H50

Alors qu’aucune nouvelle n’a filtré sur l’arrestation de l’universitaire Fatiha Briki depuis son arrestation hier, une autre universitaire en l’occurrence Sara Ladoul a été arrêté ce vendredi, selon le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

« Arrestation de Sara Ladoul, enseignante universitaire et membre de la CNUAC (Coordination Nationale des Universitaires Algériens pour le Changement) avec perquisition du domicile familial », écrit le CNLD sur sa page Facebook.

Actualisé le vendredi 18/06/2021 à 15H00

Aucune nouvelle pour le moment sur le sort de madame Fatiha Briki membre du comité national pour la libération des détenus (CNLD). Elle a été arrêté hier dans l’après-midi.

« Aucune nouvelle de madame Fatiha Briki depuis son arrestation Jeudi 17 Juin dans l’après midi. Sa famille cherche toujours mais aucune réponse au niveau des commissariats d’Alger », a écrit le CNLD sur sa page facebook ce vendredi.

La CNLD a également fait état de l’arrestation et la mise en grade à vue de Arezki Belahwal au niveau commissariat de Bab El Oued. « Une perquisition au domicile » a eu lieu dans la soirée d’hier, a indiqué le CNLD avant d’ajouter qu' »il sera présenté devant le procureur du tribunal de Bainem le dimanche 20 Juin 2021″.

Actualisé jeudi à 22H20

L’enseignant universitaire Abdelali Rezagui a été libéré, rapporte l’avocat Abdelghani Badi.  » J’ai reçu un appel de Monsieur Abdelali Rezagui. Il m’a informé qu’il a été libéré », a écrit Me Badi sur sa page Facebook.

L’enseignante universitaire en retraite et membre de CNLD, Fatiha Briki, a été arrêté ce jeudi à son domicile. « Madame Fatiha Briki enseignante universitaire en retraite et membre du CNLD a été arrêtée avec perquisition au domicile cet après midi du Jeudi 17 Juin 2021 », alerte le comité dont elle est membre sans donner plus de détails. Plusieurs sources affirment n’avoir aucune nouvelle d’elle ni dans son lieu de détention. Madame Fatiha Briki est membre de plusieurs collectif de défense des droits humains notamment le CNLD et le comité contre la torture.

Deux enseignants universitaires ont été arrêté par les services de sécurité ce jeudi, rapporte le comité national pour la libération des détenus (CNLD).

Par ailleurs, l’enseignant universitaire « Abdelali Rezagui a été arrêté 6 éléments de la police en civil à Sidi-Fredj dans la wilaya d’Alger », rapporte le CNLD.

Pour le moment, aucune source n’est en mesure de donner plus de détails sur les deux enseignants.

Depuis la décision des autorités d’arrêter le hirak à Alger, des arrestations et des poursuites judiciaires quotidiennes sont enregistrées contre les activistes pro-Hirak.

Auteur