Sit-in des avocats à Sidi M'hamed : les robes noires se rebiffent ! - Radio M

Sit-in des avocats à Sidi M’hamed : les robes noires se rebiffent !

Rédaction | 25/11/21 14:11

Sit-in des avocats à Sidi M’hamed : les robes noires se rebiffent !

C’est un tribunal assiégé par les forces de police ce jeudi 25 novembre, suite à l’appel du bâtonnat d’Alger à y tenir un sit-in, suivi d’un rassemblement et une marche dimanche prochain entre la cour suprême et la cour constitutionnel, avec le boycott des plaidoiries ces deux jours durant.

Dès 9 heures, le hall s’emplit progressivement d’avocats dont certains sont venus de très loin. Des avocats de Tizi-Ouzou, Béjaïa, Blida et d’autres wilayas sont là. On reconnaît des visages familiers habitués des plaidoiries du Hirak.

Aujourd’hui, le fameux article 24 de la loi régissant la profession d’avocats que d’aucuns tentent de remettre en cause en invoquant son anticonstitutionnalité a rassemblé du monde ce jeudi. Et il risque d’en être ainsi dans les jours à venir.

A 11h20, Me Sellini, donne le coup d’envoi du sit-in à l’intérieur de l’enceinte du palais hausse le ton sur cette question essentielle de l’immunité de l’avocat. « Si celle-ci venait à disparaître, que restera-t-il du droit ? »

Il martèlera à plusieurs reprises que ce sont surtout les droits des citoyens qui s’en trouveront bafoués, bien plus que les avocats et informera les présents que des négociations étaient en cours avec les parties concernés sans pour autant préciser lesquelles.

Le sit-in prendra fin, toujours à l’intérieur du hall du palais, une trentaine de minutes plus tard, en se donnant rendez-vous dimanche 28 novembre devant la cour constitutionnelle. D’ici là, l’Union Nationale des avocats tiendra un conseil extraordinaire le samedi 27.

Avis Facebook pour l’UE! Vous devez vous connecter pour afficher et publier des commentaires FB!