Mahmoud Rachedi : "Le pouvoir impose une feuille de route dangereuse pour l'Algérie" - Radio M

Mahmoud Rachedi : « Le pouvoir impose une feuille de route dangereuse pour l’Algérie »

La Rédaction | 19/01/22 15:01

Mahmoud Rachedi : « Le pouvoir impose une feuille de route dangereuse pour l’Algérie »

Invité du programme politique Offshore de Radio M, le secrétaire général du Parti socialiste des travailleurs (PST), Mahmoud Rechedi, a estimé que le pouvoir algérien « impose une feuille de route dangereuse pour l’Algérie, son peuple et son avenir ».

Pour lui, le pouvoir « a choisi la répression comme feuille de route » au moment où l’Algérie fait face aux menaces extérieures.  « Ce n’est pas avec cette politique répressive que nous pourrons construire un front interne pour faire face aux véritables et réelles menaces extérieures. La force vient d’une société qui possède des libertés » a-t-il plaidé. « La voie de la répression complique la situation et mène à l’explosion », a martelé le chef du PST.   

Dans ce sillage, l’invité d’Offshore est revenu sur la décision du Conseil de l’Etat concernant son parti demain jeudi 20 janvier 2022, qui rendra sa décision dans l’affaire qui l’oppose au ministère de l’Intérieur.

Le PST risque en effet la « suspension » de ses activités. Le ministère de l’Intérieur a décidé d’engager des actions en justice contre des partis et personnalités de l’opposition engagé dans le Hirak et qui revendiquent « le changement à travers une transition démocratique ». Un sujet qui a fait objet d’une profonde analyse lors de l’entretien.

Interrogé sur une éventuelle suspension des activités de sa formation politique et le sort de ses militants, Mahmoud Rachedi a signalé que ses camarades et lui militaient pour un programme pour lequel il ne cesseront jamais de luter, tout en gardant l’espoir que la loi soit appliquée et que le parti poursuive son parcours.

Plusieurs sujets d’actualité ont été abordés lors de notre émission Offshore que nous vous invitons à suivre dans le lien ci-dessous.