Elle réclame 1 milliard d'euros de dédommagement pour la mort du détenu d'opinion Debbazi - Radio M

Elle réclame 1 milliard d’euros de dédommagement pour la mort du détenu d’opinion Debbazi

La Rédaction | 04/05/22 19:05

Elle réclame 1 milliard d’euros de dédommagement pour la mort du détenu d’opinion Debbazi

C’est la requête de Me Héloïse Sadeg, tante maternelle de Hakim Debbazi et résidente en France. Elle a, en association du MJC de Rachid Nekkaz, déposé plainte contre l’Etat algérien suite au décès dans des conditions pour le moins obscurs, du détenu d’opinion Hakim Debbazi, 55 ans, à la prison de Koléa. Il y était sous mandat de dépôt depuis février dernier,à cause de publications sur facebook.

Selon une publication sur la page de Rachid Nekkaz, cette plainte « vise au total 5 responsables de ce drame national qui a ému toute l’Algérie en plein mois de Ramadan :

  • 1) le directeur de la prison de Koléa
  • 2) le directeur général des prisons
  • 3) le juge d’instruction
  • 4) le ministre de la justice
  • 5) l’Etat algérien

Rachid Nekkaz explique sur sa page que « Cette nouvelle action judiciaire est différente car cette fois-ci elle vise directement l’Etat algérien. Ce dépôt de plainte avec constitution de partie civile, portée par l’association MJC (mouvement pour la justice et contre la corruption) est défendue par 3 avocats algériens : Maître Yacine Khelifi, Maître Tarek Mektoub et Maître Abdelkader Chohra ».

Pour rappel, le tribunal de Tipaza a refusé en date du 28 avril dernier, d’accepter les plaintes introduites par des avocats au nom de la famille Debbazi et qui portaient sur les mêmes griefs. Par ailleurs, Rachid Nekkaz a lancé un appel aux rassemblements devant la prison de Koléa, le 14 mai prochain, déclarée conformément aux dispositions de la loi sur les rassemblements sur la voie publique auprès des structures de la wilaya. Affaire à suivre.