V 43 - "Ya lekbayel bravo 3likoum…" : les Algériens fiers de leur Kabylie - Radio M

V 43 – « Ya lekbayel bravo 3likoum… » : les Algériens fiers de leur Kabylie

Said Djaafer | 14/12/19 11:12

28 vues

V 43 –  « Ya lekbayel bravo 3likoum… » : les Algériens fiers de leur Kabylie

“Ya Lekbayel bravo 3likoum, Oual Aldjazaïr Taftakhar Bikoum”(La a Kabylie, bravo à vous, l’Algérie est fière de vous”. Le slogan-chant a été répété haut et fort à Béchar, Constantine, Alger et dans d’autres villes du pays

Feu Hocine Aït Ahmed qui était hanté – et écoeuré – par les manipulations politiques destinées à faire de la Kabylie un repoussoir ou une menace aurait apprécié ce beau chant du Hirak. La Kabylie n’a pas voté et de très nombreux Algériens n’y voient aucun mal.La Kabylie est, plus que jamais, une source de fierté nationale.

 Les vieilles tentatives de division qui ont relancés au cours de ces 43 semaines de contestation ont été constamment neutralisés par un Hirak tellement Algérien. Les discours destinés à faire insidieuse de la Kabylie une menace à “l’unité nationale” ont été constamment balayés par un hirak intelligent, malin et plein d’humour. 

Le “Kbayli, Arbi, khawa khawa…” a été constamment confirmé avec éclat au cours de ces 43 semaines de contestation populaire. Les fictions entretenues sur les réseaux sociaux avec des attaques haineuses contre les “zouafa” se sont heurtées à la réalité d’un hirak résilient et encore plus unificateur que jamais. 

Les épisodes de criminalisation du drapeau amazigh n’ont pas eu l’effet escompté, le Hirak pointant immédiatement une instrumentalisation politique destinée à créer des divisions pour l’affaiblir. Même au sein du corps judiciaire, il s’est trouvé des juges qui ont refusé de cautionner l’idée que le port du drapeau amazigh puisse être qualifié d’atteinte à l’unité nationale.

La Kabylie n’est pas une menace, elle est une fierté nationale. C’est ce que disait, hier, le chant répété dans de nombreuses villes du pays. 

Auteur

28 vues