USMA: Antar Yahia s'explique sur le limogeage de Ciccolini - Radio M

USMA: Antar Yahia s’explique sur le limogeage de Ciccolini

aps.radiom | 25/11/20 10:11

230 vues

USMA: Antar Yahia s’explique sur le limogeage de Ciccolini

Première réaction officielle du directeur sportif de l’USM Alger, Antar Yahia, après le limogeage de l’entraineur François Ciccolini de la barre technique du club. Le technicien français recruté en août pour mener les rouges et noirs vers le sommet du championnat n’aura tenu qu’une rencontre avant d’être débarqué de l’équipe pour « faute grave ».

Le bouillant Ciccolini avait décidé de boycotter la cérémonie de remise des médailles, après la défaite de son équipe en finale de la super coupe d’Algérie (1-2) contre le CRB, au stade du 5 juillet.

Pour le directeur sportif « l’entraîneur Ciccolini a commis une faute irréparable. « Cette erreur est impardonnable et c’est la raison pour laquelle nous avons décidé de le limoger », a expliqué Antar Yahia au site du club algérois. Toutefois, l’ancien capitaine des verts n’évoque pas les raisons d’un tel refus.

Si les dirigeants de l’USMA ont été prompts à régler la vacance du poste en désignant l’adjoint de Ciccolini, Benaraïbi Bouziane à la tête de l’équipe et en gardant leur confiance à Nicolas Baup, recruté avec le coach français, comme préparateur physique, il n’en demeure pas moins que l’équipe qui va affronter l’ESS pour le compte de la première journée du championnat ne va pas débuter la compétition dans un état d’esprit serein et dans les meilleures dispositions.

Dans un autre registre, le limogeage de Ciccolini affaiblit le directeur sportif Antar Yahia. Déjà fortement critiqué par les supporters après la défaite contre le CRB en supercoupe d’Algérie, Antar Yahia se voit reprocher le recrutement de Ciccolini et… les avantages financiers que le club lui octroie.  « Moi, je suis un salarié, combien d’entraîneurs étrangers recrutés à l’USMA et qui ont touché beaucoup plus que moi, ceux-là vous en avez parlé ? », a-t-il répondu aux attaques.

Une contreperformance des rouges et noirs contre l’ESS lors de la première journée du championnat entraînera à coup sûr une nouvelle guerre des clans au sein du club de soustara.



Auteur

230 vues