Urgent : la gendarmerie arrête toutes les voitures des randonneurs de Oued Amizour. - Radio M

Urgent : la gendarmerie arrête toutes les voitures des randonneurs de Oued Amizour.

La Rédaction | 13/05/22 14:05

Urgent : la gendarmerie arrête toutes les voitures des randonneurs de Oued Amizour.

L’exploitation controversée de la mine de Zinc et de Plomb dans la région continue de susciter l’inquiétude des riverains.


La randonnée de sensibilisation écologique sur le site de la mine de Zinc et Plomb de Oued Amizour (Bejaia) s’est terminée ce vendredi à la mi journée par un dispositif de la gendarmerie nationale contrôlant toutes les voitures des participants à cette activité. Une équipe de la rédaction de Radio M a couvert cette randonnée à l’appel d’une association écologique locale et a subit également un contrôle au moment du départ vers Alger. Elle attend la remise des papiers. La procédure de contrôle des toutes les voitures des randonneurs a été systématique et des questions ont été posé aux participants sur les raisons de leur présence ce vendredi matin à Oued Amizour. Pour rappel l’exploitation du gisement de Zinc et de Plomb de Oued Amizour – Tala Hamza est l’objet d’une bataille citoyenne depuis 2007-2008, à l’ère de Chakib Khelil, date à laquelle, le régulateur du secteur des mines avait accordé un permis d’exploitation à une entreprise junior australienne. Les associations locales de défense de l’environnement estimaient que la junior australienne n’offrait pas les garanties financières et techniques pour le traitement des déchets toxiques de la mine. Le feuilleton a rebondit ces derniers mois avec la décision de lancer l’exploitation de ce gisement avec un autre propriétaire de la licence minière.