Tunisie : une manifestation hostile à Kaïs Saïed "violemment" dispersée - Radio M

Tunisie : une manifestation hostile à Kaïs Saïed « violemment » dispersée

Rédaction | 15/01/22 12:01

Tunisie : une manifestation hostile à Kaïs Saïed « violemment » dispersée

Plusieurs centaines de tunisiens ont bravé l’interdiction de manifester vendredi à Tunis, contre l’accaparement des pouvoirs par le président Kaïs Saïed depuis son coup de force du 25 juillet 2021. Les rassemblements ont été violemment dispersés par la police.

Les manifestants ont bravé ce 14 janvier à Tunis, un important dispositif policier. Ils sont descendus dans la rue pour marquer leur opposition au président Kais Saied à l’occasion du 11e anniversaire de la chute du « dictateur » Zine el-Abidine Ben Ali.

Des contestataires ayant réussi à briser un cordon policier ont été dispersés à coups de matraque, gaz lacrymogènes et de canons à eau. Les forces de sécurité ont procédé à des interpellations lors des scènes d’une rare violence au cœur de Tunis depuis la chute de Ben Ali le 14 janvier 2011, ont rapporté des médias locaux et internationaux.

À rappeler que les autorités Tunisienne ont décrété l’interdiction de manifester en raison d’une forte résurgence de l’épidémie de Covid-19. cela n a pas empêché plusieurs partis politiques, dont la formation islamiste Ennahdha, d annoncer le maintien de leurs rassemblements vendredi, pour protester contre « le coup d’État » de Kais Saied et marquer l’anniversaire de la chute de Ben Ali.