Sahara occidental : comment l'Algérie réagira-t-elle aux déclarations de Stéphane Séjourné ? - Radio M

Radio M

Sahara occidental : comment l’Algérie réagira-t-elle aux déclarations de Stéphane Séjourné ?

Radio M | 27/02/24 14:02

Sahara occidental : comment l’Algérie réagira-t-elle aux déclarations de Stéphane Séjourné ?

Les relations diplomatiques entre la France et le Maroc ont connu des turbulences au cours des derniers mois. Pour renforcer leur rapprochement, crucial pour la France, la “reconnaissance de la marocainité du Sahara occidental” est un prix à payer.

Lundi dernier, lors de sa visite à Rabat, le ministre français des Affaires étrangères, Stéphane Séjourné, a affirmé que la France soutient de manière “claire et constante” le plan d’autonomie marocain pour le Sahara occidental. Cette déclaration suscite néanmoins la controverse, car les autorités françaises ont toujours adopté une position ambiguë, préconisant une solution politique réaliste et mutuellement acceptable pour résoudre le conflit au Sahara occidental, basée sur un compromis.

Ce conflit, auquel l’Algérie participe en soutenant le “droit à l’autodétermination” du Sahara occidental, a été l’objet de réactions vigoureuses de la part des pays soutenant la position marocaine.

En mars 2022, le Premier ministre espagnol, Pedro Sanchez, a radicalement changé la position de Madrid sur le conflit au Sahara occidental, déclarant que le plan marocain constituait la “base la plus sérieuse, réaliste et crédible” pour sa résolution. Cette déclaration a provoqué une réaction d’Alger, qui a rappelé son ambassadeur à Madrid et suspendu les échanges commerciaux entre les deux pays.

Pourtant, alors que l’on s’attendait à un réchauffement des relations entre l’Algérie et l’Espagne, notamment après la nomination d’un nouvel ambassadeur à Madrid, la visite de travail du ministre espagnol des Affaires étrangères, José Manuel Albares, à Alger, prévue début février dernier, a été annulée à la dernière minute en raison d’une déclaration de Pedro Sanchez à l’Union européenne confirmant l’attachement de l’Espagne au plan marocain pour le Sahara occidental.

La France sera-t-elle soumise au même traitement de la part de l’Algérie ?

La défense du peuple sahraoui et de son droit à l’autodétermination est une question fondamentale pour l’Algérie, au cœur de sa diplomatie. Avec la sortie médiatique du nouveau ministre français des Affaires étrangères à Rabat, de nombreux observateurs s’attendent à une réaction officielle de l’Algérie à cette déclaration de Stéphane Séjourné, qui pourrait être similaire à celle observée vis-à-vis du gouvernement de Pedro Sanchez.

Il est à noter qu’après plusieurs reports, le président Abdelmadjid Tebboune est attendu cette année à Paris pour une visite officielle, suite à une invitation de son homologue Emmanuel Macron. La date de cette visite n’a pas encore été fixée par les deux pays.