Reprise des vols directs d'Air Algérie : à Montréal, les billets appartiennent à celles et ceux qui se lèvent tôt ! - Radio M

Reprise des vols directs d’Air Algérie : à Montréal, les billets appartiennent à celles et ceux qui se lèvent tôt !

Radio M | 26/10/21 18:10

Reprise des vols directs d’Air Algérie : à Montréal, les billets appartiennent à celles et ceux qui se lèvent tôt !

L’agence d’Air Algérie à Montreal (Canada), connait actuellement un rush sans précédent sur les billets d’avion, et ce depuis les premières heures qui ont suivi l’annonce de la reprise des dessertes directes vers l’Algérie.

Non, Il ne s’agit guère d’une référence à la balade chantée par la talentueuse Souad Massi « Lazem tnoud bekri » (Il faut se lever de bonne heure), que d’évoquer le quotidien que vivent actuellement les membres de la communauté algérienne établie au Canada (particulièrement à Montréal), désireuse de rentrer au bercail après deux longues années de d’exil forcé.

En effet, de longues files d’attente se forme aux alentours de l’agence d’Air Algérie à Montreal, sise 550, Rue Sherbrooke, dans l’espoir de pouvoir acheter un billet d’avion, payé à prix d’or, synonyme de « sésame » ouvrant les portes de l’Algérie à des milliers d’expatriés, tenus à l’écart de leur pays par la Covid-19 et les décisions qui en ont découlé.

D’après des témoins oculaires, l’organisation n’est pas optimale face au nombre croissants de voyageurs, dans un pays où chaque minute passée loin de votre poste de travail peut vous exposer à de lourdes sanctions. « l’organisation est très représentative de la nouvelle Algérie. Après 3 heures d’attente, l’on annonce aux gens qu’on ne vend que 60 billets par jour. Les autres doivent revenir le lendemain », nous explique Nadia, une ressortissante algérienne établie au Canada. D’autre personnes ayant requis l’anonymat, ont déclaré que les gens viennent de loin et repartent bredouille après avoir attendu durant de longues heures. « Certains perdent toute une journée de travail pour rien. C’est un manque de respect envers nous », nous a-t-on signalé.

Hormis la cherté des prix des billets, les ressortissants algériens déplorent l’absence d’un système leur permettant d’effectuer des réservations en ligne, qui prenne en charge, notamment, la modification des billets annulés pour cause de pandémie. Beaucoup se retrouvent donc dans l’obligation de se rendre sur place, afin de d’effectuer les démarches requises.

Pour rappel, Air Algérie a annoncé le 6 octobre dernier, que la reprise des vols entre l’Algérie et le Canada se fera à partir du 26 octobre courant, à raison de 3 vols par semaine. Selon Air Algérie, trois vols Alger-Montréal sont programmés tous les mardis, jeudis et samedis. 3 vols au départ de Montréal sont programmés tous les mercredis, vendredis et dimanches.