Réduction des visas : Darmanin donne une chance à l’Algérie - Radio M

Réduction des visas : Darmanin donne une chance à l’Algérie

Radio M | 01/10/21 21:10

Réduction des visas : Darmanin donne une chance à l’Algérie

Le ministre français de l’Intérieur Gérald Darmanin, est revenu ce jeudi sur l’affaire de durcissement des conditions d’obtention des visas à l’Algérie, annoncée le 28 septembre dernier par le porte-parole du gouvernement français Gabriel Attal.

Lors d’une séance parlementaire tenue hier jeudi, Gérald Darmanin a indiqué que la décision de la réduction à 50% des visas accordés aux Algériens, prise par le président français Emmanuel Macron, est « réversible ».

« Cette décision est réversible », a-t-il affirmé en ajoutant que « le jour où la Tunisie, le Maroc et l’Algérie reviennent à des relations normales de laissez-passer consulaires, nous reviendrons à une relation normale avec eux ».

Rappelons que la décision de réduire à moitié le quota des visas aux algériens et aux marocains, et de 30% aux tunisiens, a été prise après que ces pays n’ont pas accepté, selon Gabriel Attal « de reprendre les ressortissants que nous ne souhaitons pas et ne pouvons pas garder en France ».

Cette décision a fait réagir la diplomatie algérienne, qui a vite convoqué l’ambassadeur de France à Alger, François Gouyette. Le ministère des Affaires étrangères a indiqué avoir notifié à Gouyette « une protestation formelle de gouvernement algérien suite à une décision unilatérale de gouvernement français affectant la qualité et la fluidité de la circulation des ressortissants algériens à destination de la France », lit-on dans un communiqué rendu public le 29 septembre dernier.