Plus de 1700 algériens bloqués en Turquie, rapatriés ce vendredi - Radio M

Plus de 1700 algériens bloqués en Turquie, rapatriés ce vendredi

Salim Mesbah | 02/04/20 13:04

Plus de 1700 algériens bloqués en Turquie, rapatriés ce vendredi

L’opération de rapatriement de 1.788 Algériens bloqués à Istanbul en Turquie débutera ce vendredi 3 avril et durera jusqu’au 5 mars, selon un communiqué du ministère de l’Intérieur, repris par l’agence APS. Elle sera assurée par les compagnies aériennes des deux pays

Les voyageurs algériens qui devaient rallier le pays à bord des avions d’Air Algérie et de Turkish Airlines, n’ont pas pu le faire en raison de la fermeture des espaces aériens turc et algérien, par mesure préventive contre la propagation du Coronavirus. Le 17 mars 2020, Turkish Airlines suspendait tous ses vols vers l’Algérie jusqu’au 9 avril, alors que Air Algérie a suspendu la desserte de ses destinations internationales depuis le 18 mars. .

Mardi 31 mars, le président Abdelmadjid Tebboune a annoncé, lors d’une interview télévisée, le lancement imminent du rapatriement graduel des Algériens bloqués en Turquie. « Cette procédure concernera, au début, les familles en attendant la vérification de l’identité d’autres personnes. Nous avons trouvé des personnes qui n’ont même pas de passeports, d’autres ne sont pas en possession des billets d’avion. Nous devons tout vérifier pour éviter des infiltrations », a annoncé le chef de l’Etat.

Isolement sanitaire au retour en Algérie

Les voyageurs algériens bloqués en Turquie ont été pris en charge par les autorités turques et installés dans les cités universitaires de Karabuk, au nord d’Ankara, après avoir protesté au niveau de l’aéroport et posté des vidéos sur les réseaux sociaux. Une association d’algériens établis en Turquie et le Croissant rouge turc ont apporté pendant une semaine des produits alimentaires aux passages bloqués.

De retour en Algérie, tous les passagers seront mis en isolement sanitaire pendant deux semaines. Selon le ministère de l’Intérieur, des structures d’accueils dont des hôtels, des complexes touristiques se trouvant dans la wilaya d’Alger et de Boumerdès ont été réquisitionnés pour assurer « la meilleur prise en charge de ces personnes ». La capacité totale de ces structures est de 1.930 places.

Des centaines d’algériens, mis en quarantaine depuis deux semaines, ont commencé à quitter les lieux de confinement ce jeudi 2 avril. Les 20 et 21 mars l’Algérie a rapatrié plus de 1.800 algériens à partir de la Turquie.