Participation aux législatives en Tunisie, les partis partagés - Radio M

Participation aux législatives en Tunisie, les partis partagés

Radio M | 24/09/22 14:09

Participation aux législatives en Tunisie, les partis partagés

Au moment où l’Instance supérieure indépendante pour les élections (ISIE), prépare les législatives en Tunisie, des partis politiques annoncent leur boycott ou participation « malgré des réserves » à ce scrutin.

Le parti socialiste a annonce, lors d’une rencontre organisé récemment, de boycotter les élections législatives anticipées, prévu le 17 décembre prochain. Et ce, « malgré sa conviction que les élections demeurent un outil fondamental pour opérer des changements dans la vie politique et par la même garantir la passation pacifique du pouvoir ».

Pour ce parti, la participation aux prochaines législatives est de nature à soutenir « les rangs des conservateurs populistes et salafistes ». « Ces derniers œuvres à détruire les acquis politiques, économiques et sociaux dans en premier lieu les acquis de la femme tunisienne » a-t-il regretté.

De son côté, Hayka Mekki, Dirigeants du mouvement Echaab, a déclaré que « les règles du jeu Électorale » se sont précisées et que son parti a décidé de participer aux législatives de décembre 2022, malgré certaines réserves. Le dirigeant du parti à toutefois exprimé sa crainte de voir les conditions qui entourent le mode de scrutin, qu’il soit sur les listes ou les personnes, consacrer la bureaucratie et compliquer davantage la tâche à une large partie de candidats.