Messenger et WhatsApp : les nouvelles conditions d'utilisation font polémique - Radio M

Messenger et WhatsApp : les nouvelles conditions d’utilisation font polémique

Info Radio M | 12/01/21 14:01

481 vues

Messenger et WhatsApp : les nouvelles conditions d’utilisation font polémique

A partir du 8 février 2021, si vous n’acceptez pas les nouvelles conditions d’utilisation de l’application de messagerie WhatsApp, vous ne pourrez plus utiliser cette application.

Ces conditions donnent  » à Facebook, Instagram et Messenger, le droit de récupérer certaines données de WhatsApp ».

Mais de quelles données parle-t-on ? Il s’agit du numéro de téléphone, contacts, informations sur le profil et autres données de transactions éventuellement réalisées via WhatsApp. Les Nouvelles conditions sont déjà connues par les 2 milliards d’utilisateurs que compte l’application de messagerie.

Quant aux raisons de ce changement, elles sont à « chercher du côté la stratégie commerciale de Facebook ». concrètement, et selon les médias américains, le réseau social bleu « veut monétiser sa plateforme en permettant aux annonceurs de contacter leurs clients via WhatsApp, voire d’y vendre directement leurs produits ».

Une aubaine pour les applications concurrentes

Depuis l’Annonce de ces nouvelles conditions, jeudi dernier, l’application de messagerie Signal, fait l’objet d’une augmentation significative des téléchargements sur les Stores (Play Store et AppStore).

Le spécialiste en cybersécurité, Zak Doffman, dans un article paru dans le magazine Forbes, publie un graphique comparatif de ce que chaque application de messagerie collecte comme données personnelles.

On y apprend par exemple que Signal ne prend rien du tout, alors que Messenger s’empare presque de toutes les données (136 éléments) et un beaucoup moins pour WhatsApp (25 éléments).

Les observateurs du monde numérique et virtuel, en particulièrement en Europe, prédisent « une nouvelle ère qui commence pour Signal ». leurs arguments : il s’agit d’une application de messagerie qui fonctionne comme toutes les messageries populaires. Sa atout principal, depuis sa sortie en 2014, est qu’elle reste la messagerie la plus sécurisée parmi les autres.

Auteur

481 vues