L’ONG WCK suspend ses activités à Gaza après la mort de sept de ses employés dans une frappe israélienne - Radio M

Radio M

L’ONG WCK suspend ses activités à Gaza après la mort de sept de ses employés dans une frappe israélienne

Agences | 02/04/24 14:04

L’ONG WCK suspend ses activités à Gaza après la mort de sept de ses employés dans une frappe israélienne

L’ONG américaine World Central Kitchen (WCK) qui livre de la nourriture dans la bande de Gaza a déploré, mardi, la mort de sept de ses employés dans une frappe israélienne lundi qui a visé leur convoi à Deir al-Balah, annonçant la suspension immédiate de ses opérations dans l’enclave palestinienne.

‘’World Central Kitchen annonce la suspension immédiate de ses opérations à Gaza après que 7 de ses employés ont été tués dans une frappe israélienne qui a visé un convoi transportant de l’aide humanitaire alors qu’il quittait Deir al-Balah’’, indique l’ONG américaine dans un communiqué publié sur son site internet.

Et l’ONG basée aux Etats-Unis d’ajouter : ’’World Central Kitchen est dévastée d’apprendre que sept membres de notre équipe ont été tués à Gaza dans une frappe des forces armées israéliennes.’’

L’ONG fondée par le chef cuisinier américano-espagnol José Andrés, a précisé que son équipe ‘’circulait dans une zone démilitarisée à bord de deux véhicules blindés marqués de l’emblème de l’organisation et d’un troisième véhicule non blindé’’.

L’organisation chargée de livrer de la nourriture aux victimes des guerres et des catastrophes explique que ‘’malgré une coordination préalable avec l’armée israélienne, le convoi a été ciblé par une frappe alors qu’il quittait l’entrepôt de Deir al-Balah, où l’équipe a déchargé plus de 100 tonnes d’aide alimentaire humanitaire acheminée à Gaza via le couloir maritime’’.

Elle a déclaré que les sept victimes étaient ‘’originaires d’Australie, de Pologne, du Royaume-Uni, et elles comprenaient également un citoyen ayant la double nationalité américaine et canadienne et un Palestinien.’’

La PDG de WCK Erin Gore, a déclaré : ‘’Ce n’est pas seulement une attaque contre notre organisation, mais c’est aussi une attaque contre les organisations humanitaires qui prouve l’utilisation par Israël de la nourriture comme arme de guerre.’’

De son côté, l’armée israélienne a affirmé mardi dans un communiqué avoir ouvert une ‘’enquête approfondie sur cet incident tragique auprès des plus hauts gradés de l’armée pour en comprendre les circonstances’’.

L’armée de l’État hébreu a indiqué qu’elle ‘’déployait de grands efforts pour permettre le passage en toute sécurité de l’aide humanitaire’’ et que ses forces ‘’travaillaient en pleine coopération et coordination avec l’organisation World Central Kitchen afin de soutenir ses efforts pour livrer la nourriture et l’aide humanitaire aux habitants de la bande de Gaza.’’

Lundi soir, des factions palestiniennes ont accusé Israël d’avoir perpétré un ‘’carnage’’ contre des travailleurs humanitaires étrangers dans la ville de Deir al-Balah en ciblant leur convoi.

Les factions palestiniennes ont déclaré que ‘’Ce crime odieux est un message d’intimidation adressé au monde et à tous les efforts internationaux et humanitaires qui cherchent à soulager les souffrances de notre peuple provoquées par le siège total [imposé par Israël] et la guerre’’.