Littérature : parution de ‘’La marche d’un peuple’’, ou (Les raisons de la colère) de Mahdi Boukhalfa - Radio M

Littérature : parution de ‘’La marche d’un peuple’’, ou (Les raisons de la colère) de Mahdi Boukhalfa

Info Radio M | 22/02/21 08:02

110 vues

Littérature : parution de ‘’La marche d’un peuple’’, ou (Les raisons de la colère) de Mahdi Boukhalfa

Mahdi Boukhalfa, ancien journaliste à Maghrebemergenet, auteur, a publié ‘’La marche d’un peuple’’ (ou les graines de la colère), consacré aux raisons fondamentales et objectives à l’origine du formidable appel d’air des Algériens, qui avaient fait barrage à un 5eme mandat du président Bouteflika.

Dans cet ouvrage, en réalité le Tome 2 d’un essai consacré aux premiers balbutiements du Hirak (La révolution du 22 février, de la contestation à la chute des Bouteflika), Mahdi Boukhalfa, journaliste et auteur, revient sur les causes et les raisons à l’origine de l’explosion sociale en Algérie, qui a jeté chaque vendredi dans les rues du pays jeunes, vieux, femmes et enfants faire barrage pacifiquement à un 5eme mandat brigué par le président Bouteflika. 

Dans cet ouvrage, Mahdi Boukhalfa décortique une à une les causes de la colère des algériens contre la classe politique dirigeante, le gouvernement Ouyahia et avant lui celui de Sellal, deux exécutifs accusés d’avoir accéléré la crise sociale, économique ; et surtout une politique profonde, marquée par un recul des libertés.

Edité à Paris chez Les Editions du Net, ’’La marche d’un peuple’’, refusé, comme une censure, qui ne dit pas son nom, par les éditions Chihab, revient sur près de deux ans de crise politique, économique et sociale, principale cause de l’explosion du mouvement populaire du 22 février 2019.

Dans le détail, l’auteur s’arrête longuement sur les scandales financiers, qui ont marqué le 4eme mandat de Bouteflika, des scandales qui ont accentué la crise de confiance sociale et politique dans un pays où les jeunes sont poussés, au péri de leur vie, à l’émigration clandestine pour aller en Europe chercher des soupçons d’une vie décente.

Les décès dramatiques des ‘’harragas’’ en mer, la détresse des jeunes devant des opportunités sociales mises sous le boisseau par les gouvernements successifs depuis le second mandat du président Bouteflika, constituent, avec la grève des médecins résidents réprimée par le gouvernement et exacerbée par le ministre de la Santé, ainsi que le blocage du secteur de l’Education nationale, un des axes principaux de ‘’La marche d’un peuple’’. 

Crise politique, crise de logement, crise de l’emploi, absence de dialogue dans une société algérienne bloquée, révoltée par des scandales à répétition, dont celui de l’éviction du président légitime du Parlement, Said Bouhadja, sont les autres segments de ‘’La marche d’un peuple’’. 

L’ouvrage, loin d’être nihiliste, se concentre exclusivement sur la fracture de la société algérienne, fatiguée par une gestion calamiteuse, prédatrice des affaires du pays par le clan Bouteflika. Mahdi Boukhalfa illustre cette situation de « détresse sociale » par le nombre inquiétant de candidats à l’émigration clandestine et de demandes de visa pour l’espace Schengen enregistré en 2018,  et souligne la réaction inopportune et inappropriée du ministère des Affaires religieuses et des Waqfs, qui a appelé les imams à sensibiliser les jeunes aux dangers de la « traversée ».

L’ouvrage s’intéresse, par ailleurs, au coup de force de certains partis politiques et organisations de masse qui ont commencé, en 2018, à soutenir l’option d’un cinquième mandat de Abdelaziz Bouteflika et à la réaction des partis d’opposition, de la société civile, de la presse et de la rue face à cette « provocation ».

Sociologue de formation et journaliste de profession, Mahdi Boukhalfa a publié trois ouvrages : « Mama Binette, naufragée en Barbarie » (Sept.2019, Paris, Editions du Net), « La révolution du 22 février, de la contestation à la chute des Bouteflika » (Oct.2019, Alger, Editions Chihab), et ‘’La marche d’un peuple’’ (Les graines de la colère, Paris, Editions du Net, août 2020). ‘’La révolution du 22 février, de la contestation à la chute des Bouteflika’’, a été épuisé. ‘’Pavillon Covid-19’’ (sept jours en enfer), un livre témoignage sur sa contamination par le coronavirus et son hospitalisation, est le prochain livre de Mahdi Boukhalfa, qui devrait sortir dans les tous prochains jours.

Auteur

110 vues