"Le second front, écrits et documents de la fédération de France du FLN 1954-1962", ouvrage de Ali Haroun - Radio M

« Le second front, écrits et documents de la fédération de France du FLN 1954-1962 », ouvrage de Ali Haroun

APS | 01/05/21 10:05

15 vues

« Le second front, écrits et documents de la fédération de France du FLN 1954-1962 », ouvrage de Ali Haroun

Dans son dernier ouvrage intitulé « Le second front, écrits et documents de la fédération de France du FLN 1954-1962 », Ali Haroun, responsable au sein de la fédération de France du FLN, homme politique et avocat, propose des documents inédits exprimant le sacrifice de l’immigration algérienne en Europe et l’engagement des réseaux de soutien pour le recouvrement de l’indépendance de l’Algérie.

L’ouvrage propose de nombreux bulletins intérieurs du FLN, des appels aux algériens résidant en France pour différentes actions de grève, des communiqués de presse, des correspondances diplomatiques, des rapports sur les échos internationaux sur la guerre de libération nationale, ou encore des campagnes de dénonciation de différentes pratiques et politiques de pacification adoptées par les autorités coloniales.

A partir de 1960, de nombreux documents sont adressés aux différents chefs d’Etats de la part de « section universitaire » ou de la « section des femmes » et de « l’Amicale générale des travailleurs algériens ». De nombreuses correspondances et rapports de colloques figurent également à cette période.

D’autres documents portent sur l’organisation et la hiérarchie au sein de la fédération de France ainsi que les dernières nouvelles du FLN comme l’annonce du cessez-le-feu du 19 mars 1962, la proclamation de l’indépendance, les nouvelles politiques des premiers mois de l’indépendance jusqu’à la dissolution de la Fédération le 14 septembre 1962.

L’ouvrage propose également une partie dédiée à l’analyse des documents présentés et aux commentaires de l’auteur en plus d’une riche annexe de documents et de photographies.

Ali Haroun précise également dans son livre que ce travail n’a été rendu possible que grâce à l’apport du réseau de soutien et de quelques-uns de ses membres qui ont conservé une énorme quantité de rapports et de correspondances, et à l’aide des avocats du « collectif belge » qui ont gardé de nombreux documents relatifs à la défense des militants algériens devant les tribunaux.

Né en 1927 à Alger, Ali Haroun a fait des études de droit en France où il finit par obtenir un doctorat d’Etat. Il passe son stage au barreau de Paris avant de rejoindre Alger et être élu Premier secrétaire de la conférence au barreau.

En 1954 il rejoint les rangs du FLN et se voit muté à la Fédération de France où il est chargé du secteur de la presse et de l’information et des dossiers des militants détenus en France.

Il a également occupé plusieurs hautes fonctions politiques après l’indépendance et a publié « La 7e wilaya, la guerre du FLN en France (1954-1962) » en 1986, « L’été de la discorde » en 2000, « L’éclaircie » en 2011 et « Le rempart » en 2014.

Auteur

15 vues