Le film sur Larbi Ben M'hidi projeté en privé pour éviter un ènième blocage - Radio M

Radio M

Le film sur Larbi Ben M’hidi projeté en privé pour éviter un ènième blocage

Radio M | 02/03/24 16:03

Le film sur Larbi Ben M’hidi projeté en privé pour éviter un ènième blocage

Le 4 mars, à l’occasion du 67ème anniversaire de l’assassinat du chahid Mohammed Larbi Ben M’hidi, l’opéra d’Alger accueillera une projection privée du film réalisé par Bachir Derrais. Cependant, l’absence de communication préalable autour de cet événement est le fruit d’une décision mûrement réfléchie, visant à éviter un nouveau blocage, a annoncé le réalisateur sur son compte Facebook.

En effet, “l’expérience a démontré que la publicité nuisait à la diffusion de ce long-métrage, qui s’est vu bloqué à chaque annonce”. Ainsi, la discrétion est devenue un impératif pour les organisateurs, qui ont dû prendre cette décision dans l’urgence, quelques jours seulement avant la date prévue de projection.

Selon Bachir Derrais, “l’événement inaugural rassemblera les collaborateurs, mécènes, techniciens et acteurs ayant participé à la création du film, marquant ainsi le début d’une nouvelle ère pour sa distribution, tant sur le plan national qu’international”. Cependant, il précise que “la date de sortie en salle pour le grand public n’a pas encore été fixée.”

De plus, le réalisateur souligne également qu’“il est probable que cette séance soit l’une des plus discrètes et des moins médiatisées de l’histoire du cinéma algérien depuis l’indépendance”. Effectivement, l’organisation d’une première projection cinématographique exige une préparation minutieuse et une stratégie de communication réfléchie, qui ne s’improvisent pas.

Par ailleurs, Bachir Derrais ajoute que “les organisateurs seront félicités pour le succès de la soirée, mais ils assumeront également toute responsabilité en cas d’échec ou de défaillance technique”. En effet, pour le réalisateur “présenter un film dans un auditorium pouvant accueillir entre 1400 et 1500 spectateurs sans aucune promotion est un défi de taille.”