Le FFS se joint au combat de la famille Mécili - Radio M

Le FFS se joint au combat de la famille Mécili

Info Radio M | 07/04/21 21:04

182 vues

Le FFS se joint au combat de la famille Mécili

Les Front des Forces Socialistes (FFS), et à l’occasion de son 34e anniversaire, publie une déclaration dans laquelle il réaffirme son adhésion et son engagement total dans la cause défendue par la famille de Ali Mecili, l’homme politique assassiné à Paris le 7 avril 1987, et dont voici le contenu intégral.

« S’il y’a bien des dates tragiques qui ont marqué l’histoire du FFS, celle du lâche assassinat de Ali André Mécili continue à raviver, en nous tous, un profond sentiment de colère et d’indignation et constitue surtout une occasion pour réaffirmer notre attachement à ses valeurs et à son noble combat.

Le FFS a consacré le 07 avril comme journée du militant en hommage à ce grand dirigeant nationaliste, figure de proue du combat démocratique,  fervent défenseur des causes justes à l’échelle internationale, ami et proche collaborateur de feu Hocine Ait Ahmed

Le FFS se c et continuera de réclamer que toute la lumière soit faite sur ce crime innommable couvert par la raison d’Etat et que les responsables de ce forfait soient enfin traduits devant la justice et punis par la loi. 

Commémorer l’assassinat de Ali André Mécili, c’est nous rappeler combien le parti et le pays ont besoin aujourd‘hui d’hommes de sa dimension pour trouver des issues consensuelles et concertées au marasme multiforme qui range notre pays depuis des décennies.

Et c’est en souvenir de Ali Mécili que le FFS continue à revendiquer et à plaider pour l’instauration d’un véritable dialogue afin d’extirper notre pays de cette impasse qui compromet l’intégrité de notre territoire et notre souveraineté et qui risque de remettre en cause la cohésion de notre société.

La commémoration de cette  date anniversaire du lâche assassinant de feu Ali André Mécili, devrait plus que jamais nous inciter a poursuivre nos efforts pour une issue politique démocratique et globale à la crise, pour unifier nos rangs et agir pour isoler les partisans de l’immobilisme politique et les ultras de tous bords. 

Il appartient à tout un chacun d’entre nous à poursuivre son combat et d’honorer son testament de construire une Algérie, Libre, souveraine, Démocratique, plurielle et réconciliée comme il l’a toujours porté dans son cœur. »

Auteur

182 vues