Le CPP prend sa pause d’été sur une interrogation politique essentielle - Radio M

Le CPP prend sa pause d’été sur une interrogation politique essentielle

Radio M | 29/07/22 20:07

Le CPP prend sa pause d’été sur une interrogation politique essentielle

La 9e saison du café presse politique a pris fin ce mercredi dernier.

Le thème de l’été et de la rentrée politique a été traité sous un angle spécial pour la dernière émission de la saison 9 du CPP. Les invités : Me Nabila Smail, Smail  Lalmas et Lazhari Labter, ont été conviés à répondre à la question de savoir si le régime Tebboune-Chengriha a raison de considérer que la crise politique ouverte par le 22 février 2019 est désormais derrière lui.  La question ne vient pas de nulle-part. Ce sentiment est exprimé au sein du gouvernement et dans le réseau des « hauts sécuritaires ».

La réponse  peut faire débat. Ihsane El Kadi, animateur de rechange au pied levé après un empêchement subit par le présentateur du CPP, Khaled Drareni, a du prêcher les arguments des officiels  pour pousser les invités dans leurs derniers retranchements. Il en ressort surtout que les dernières manœuvres de jeu de chaises musicales  – comme l’échange entre les postes du DGSI et du DGSE au sein des services de l’ex DRS – ne devraient pas conduire un nouveau cours politique à la rentrée. Pourquoi faire d’ailleurs ?

Préparer un 2e mandat à Abdelmadjid Tebboune ?  Trop précoce. Modifier la gouvernance totalement atone des technocrates à la tête de l’exécutif (Aymen Benabderrahmane éjectable depuis plusieurs mois) ? Oui pour mettre qui et dans quelle configuration ?  Le CPP s’est également, chemin faisant, poser la question de savoir si les élites ont renoncé à la revendication des « libertés et de l’Etat de droit », portée durant deux années par le mouvement populaire. C’est la polémique suscitée par la tournée de l’écrivain Yasmina Khadra, silencieux sur l’état des libertés en Algérie, qui a servi d’introduction à un thème – « le rôle des élites » – qui passionne toujours les intervenants et qui nécessitent beaucoup de développement. 

Le CPP reviendra en septembre probablement dans une nouvelle configuration. En attendant, il vous propose encore un éclairage contrasté sur les enjeux de l’été 2022 et au delà. Le CPP c’est ici en vidéo.