La fermeture des marchés hebdomadaires entre les mains des walis - Radio M

La fermeture des marchés hebdomadaires entre les mains des walis

Salim Mesbah | 17/03/20 14:03

La fermeture des marchés hebdomadaires entre les mains des walis

Au moment où se pose la question de la fermetures des marchés hebdomadaires, le ministère du Commerce décide de s’en remettre aux walis pour prendre une telle décision « en fonction de l’évolution de la situation sanitaire de chaque wilaya, qui sera déterminée par les cellules de veille installées au niveau des wilayas », a indiqué à l’APS le chargé de communication au ministère, Samir Meftah.

Selon le même responsable, les services du commerce seront chargés de l’exécution des décisions émanant des walis de la République en ce qui concerne les marchés hebdomadaires et de proximité dont la fermeture reste à leur estimation.

Par ailleurs, M. Meftah a affirmé qu’aucune décision n’avait été prise vis-à-vis des marchés de gros dont les portes resteront ouvertes, ajoutant que les commerçants sont tenus à respecter les mesures d’hygiène.

fermetures de certains marchés

Certaines communes avaient procédé à la fermeture graduelle de quelques marchés hebdomadaires et à mener des actions contre les marchands ambulants.

C’est le cas du marché hebdomadaire de la commune de Aïn Sefra (Nâama) avait été fermé provisoirement dans le cadre des mesures de prévention contre la propagation du Coronavirus, selon président de l’APC, Kandoussi Belkacem ou celui de la commune d’El Hadaik (sud de Skikda) fermé à partir de samedi.

Par ailleurs l’entreprise des centres commerciaux algériens a annoncé dans un communiqué la fermeture du centre commercial Bab Ezzouar à Alger à partir de lundi à 20:00 jusqu’à nouvel ordre, ainsi que le centre commercial El Sania relevant de l’entreprise à Oran.