Justice : les peines de Tayeb Louh et Reda Kouninef revues à la baisse - Radio M

Justice : les peines de Tayeb Louh et Reda Kouninef revues à la baisse

Radio M | 11/05/22 15:05

Justice : les peines de Tayeb Louh et Reda Kouninef revues à la baisse

La Cour de justice d’Alger a allégé ce mercredi les peines de l’ex-garde des Sceaux, Tayeb Louh, de l’ancien secrétaire général du ministère de la Justice, Tayeb Benhachem, et de l’oligarque Tarek-Noah Kouninef. Les deux anciens responsables et leur complice sont poursuivis dans une affaire d’«entraves dans le travail de la justice».

L’ex-ministre a vu sa peine réduite à deux ans de prison ferme, alors que son secrétaire général a écopé de dix-huit mois d’incarcération. La peine de Reda Kouninef a été réduite de moitié, passant de quatre à deux ans de prison ferme. La Cour a, par ailleurs, autorisé Tayeb Louh à continuer de bénéficier de son domicile familial et de son véhicule personnel, et ce, à titre «humanitaire».

Rappelons que lors de leur procès en première instance, qui s’est ouvert le 28 février 2022, au tribunal Sidi Mhamed, l’ex ministre de la Justice a été condamné à trois ans de prison ferme, Tarek-Noah Kouninef à quatre ans de prison ferme, et l’ancien inspecteur général du ministère de la Justice, Benhachem Tayeb a écopé d’une peine de deux ans de prison ferme.

Les deux anciens responsables du ministère de la Justice ont donc été condamnés pour leur intervention afin d’annuler un mandat de recherche contre Tarek Kouninef, qui avait été condamné dans une affaire de surfacturation de ciment importé.

Yamina Baïr