Le parti de Sofiane Djilali dénonce les poursuites contre les activistes et critique le gouvernement - Radio M

Le parti de Sofiane Djilali dénonce les poursuites contre les activistes et critique le gouvernement

La Rédaction | 08/05/22 16:05

Le parti de Sofiane Djilali dénonce les poursuites contre les activistes et critique le gouvernement

Le parti politique de Sofiane Djilali, Jil Jadid, a dénoncé dans un communiqué de son Conseil politique publié ce dimanche, les poursuites judiciaires contre les activistes politiques, en critiquant au passage, la situation économique et le gouvernement.

Selon Jil Jadid, « le pays doit rapidement retrouver un consensus politique national pour renouer les fils de la confiance, réhabiliter la politique et faire face aux potentielles perturbations sociales à venir au vu de la faiblesse de notre système économique ».

Il a à cet effet, évoqué « les poursuites judiciaires avec détentions préventives excessives pour activisme politique, le manque flagrant de communication de l’appareil judiciaire et politique, a fortiori lorsqu’il y a mort d’homme, la fermeture inexpliquée des médias, qui renforcent le sentiment de malaise en Algérie ».

Pour le parti de Sofiane Djilali, « les difficultés socio-économiques ne peuvent que renforcer la défiance de la société algérienne à l’encontre des institutions politiques ». Ainsi le parti a signalé « la faiblesse » du gouvernement. Ce dernier semble d’après Jil Jadid « déconnecté de l’opinion publique ». « Les multiples décisions contradictoires et répressives dans la gestion économique du pays …démoralisent les citoyens en général et les entreprises en particulier » lit-on dans le même document.

Cette sortie de Jil Jadid intervient au moment où une « initiative de rassemblement » du Chef de l’Etat, Abdelmadjid Tebboune fait objet de débat politique en Algérie.  

Plusieurs acteurs politiques, notamment proches du pouvoir, appellent au « rassemblement », en évoquent le dossier des détenus d’opinion et critiquent le gouvernement d’Aimen Benabderrahmane.