Incarcération de Nekkaz et ses avocats : le MJC appelle à l'intervention des organisations nationales et internationales des droits de l’homme - Radio M

Incarcération de Nekkaz et ses avocats : le MJC appelle à l’intervention des organisations nationales et internationales des droits de l’homme

Radio M | 02/06/22 12:06

Incarcération de Nekkaz et ses avocats : le MJC appelle à l’intervention des organisations nationales et internationales des droits de l’homme

Dans une déclaration publiée ce jeudi 2 juin, le Mouvement Jeunesse et Changement (MJC) présidé par l’opposant Rachid Nekkaz, a appelé les organisations nationales et internationales en charge de de la défense des droits de l’homme a « faire pression pour exiger la libération de deux avocats ainsi que Rachid Nekkaz ».
La partie a également demandé aux organisations de rappeler les obligations auxquelles l’Algérie est soumise en vertu de la loi. « Après l’incarcération des militants du Hirak , ce sont maintenant les avocats de ces militants qui sont à leur tour emprisonnés » indique le communiqué.
« Qui va maintenant prendre le risque en Algérie de défendre ces avocats et leurs clients qui sont injustement incarcérés », s’interroge le MJC.
En effet, hier mercredi 1er juin, le magistrat instructeur a ordonné la détention de Maître Yacine Khellifi l’avocat de Rachid Nekkaz, suite à ses déclarations et son dépôt de plainte, dans le cadre de l’affaire Hakim Debazi, mort en détention le 24 avril dernier.
Le MJC a rappelé que maître Yacine Khellifi, a été arrêté le mardi 31 mai et présenté devant le procureur de la République de Chlef, et cela deux semaines après le mandat de dépôt du maître Abdelkader Chohra, avocat de Rachid Nekkaz, de Hamza Djabri infirmier de Nekkaz, ainsi que Rachid Nekkaz lui même.

Leur incarcération a eu lieu, faut-il le rappeler, lors d’un rassemblement le 24 avril dernier, devant la prison de Koléa, pour réclamer la libération des détenus politiques et l’ouverture d’une enquête concernant la mort du détenu d’opinion Hakim Debazi, au sein de la même prison.

Kenza Khetto