Financement de la campagne de Bouteflika : 10 ans de prison requis contre Said Bouteflika et Ali Haddad - Radio M

Financement de la campagne de Bouteflika : 10 ans de prison requis contre Said Bouteflika et Ali Haddad

Radio M | 20/09/22 19:09

Financement de la campagne de Bouteflika : 10 ans de prison requis contre Said Bouteflika et Ali Haddad

Le procureur général près la Cour d’Alger a requis, mardi, une peine de 10 ans de prison ferme et une amende d’un millions de DA à l’encontre de Saïd Bouteflika, ancien conseiller de l’ex-président défunt Abdelaziz Bouteflika, dans l’affaire de financement occulte de la campagne électorale de la Présidentielle annulée d’avril 2019. 

La même peine a été requise contre l’ancien homme d’affaires Ali Haddad. Le représentant du ministère public a également requis la confiscation de tous les biens immobiliers et mobiliers des deux accusés.

Saïd Bouteflika et Ali Haddad sont poursuivis dans cette affaire pour « blanchiment d’argent, trafic d’influence, et non déclaration des biens ».

 Le Pôle pénal économique et financier du Tribunal de Sidi M’hamed (Alger) avait condamné en première instance, Saïd Bouteflika, à huit ans de prison ferme et Ali Haddad à quatre ans de prison ferme.