En grève illimitée : le collectif des journalistes d’El Watan dénonce le «  coup de force » de l’administration - Radio M

En grève illimitée : le collectif des journalistes d’El Watan dénonce le «  coup de force » de l’administration

Radio M | 17/09/22 21:09

En grève illimitée : le collectif des journalistes d’El Watan dénonce le «  coup de force » de l’administration

Le collectif des journalistes du quotidien « El Watan » a dénoncé la parution du journal demain « en dépit du fait que le personnel ait décidé de reprendre son mouvement de grève » lit-on dans une déclaration rendue public ce samedi, signée par l’ensemble des journalistes et responsables de la rédaction.  

Les signataires ont exprimé leur mécontentement vis-à-vis du comportement de la direction qu’ils qualifient d’« irresponsable ». Pour eux, « l’édition du samedi 17 septembre 2022 n’a été confectionnée ni par l’équipe rédactionnelle, ni par l’encadrement attitré (chefs de rubriques-chefs des bureaux régionaux, directeurs de la rédaction) ». Ce qu’ils considèrent comme  « un coup de force de la part de la Direction et des membres du conseil d’administration ».

La déclaration rappelle que « les journalistes d’El Watan, comme l’ensemble des salariés de l’entreprise,  ont accepté de travailler durant de longs mois sans être payés afin de laisser le temps à la Direction de trouver des solutions, mais en vain ».

 les journalistes salariés, exhortent la Direction du journal à « mettre fin à la violation du droit de grève » et à faire face à « ses obligations contractuelles » et mettent en garde « contre les menaces à peine voilées ciblant 5 ou 6 journalistes »… Toutefois, ils interpellent « les autorités du pays à favoriser les voies de sortie de crise dans les meilleurs délais », et ajoutent « les travailleurs, en grève, refusent d’être otages d’un statu quo qui n’a que trop duré ».

Le collectif lance un appel à la sagesse, « Des solutions s’imposent. C’est urgent ! » Conclue t il