Covid-19 : le vaccin russe franchit une étape supplémentaire - Radio M

Radio M

Covid-19 : le vaccin russe franchit une étape supplémentaire

Radio M | 10/09/20 16:09

Covid-19 : le vaccin russe franchit une étape supplémentaire

C’est une véritable “guerre froide” qui s’annonce entre les grandes puissances de ce monde, dans la course au fameux vaccin anti-Covid-19, censé mettre un terme à la propagation de l’épidémie mortelle.

Les autorités Russes ont annoncé, mercredi 9 septembre 2020, avoir commencé à tester le vaccin contre le coronavirus sur 40 000 habitants de la capitale, dernière étape des essais de ce vaccin annoncé en août.

“Les premiers participants se sont fait vacciner mercredi dans les établissements médicaux de la capitale”, s’est félicitée dans un communiqué l’adjointe au maire de Moscou, Anastasia Rakova, saluant une “journée importante non seulement pour la ville, mais pour tout le pays”.

Le vaccin russe, qui selon l’épidémiologiste et membre du conseil scientifique français sur le Covid-19, Arnaud Fontanet, est retard en matière de tests cliniques par rapport à d’autres vaccins ayant déjà atteint la phase 3. « Il est comme les autres vaccins, dans le pipeline et nous ne pouvons pas dire à ce stade là qu’il est plus efficace que les autres.» Avait-il déclaré fin août.

Selon le site internet officiel dédié au vaccin, la “phase 3 des essais cliniques impliquant plus de 2000 personnes” dans plusieurs pays avait commencé le 12 août, soit au lendemain de l’annonce de l’enregistrement du sérum baptisé Spoutnik V.

Mais il semblerait que le vaccin russe ait déjà bénéficié du plébiscite d’un certain nombre de pays dont l’Algérie, en témoignent les déclarations récurrentes à ce sujet, émanant du Premier ministre et du ministre de la Santé algériens.