Covid-19 : le vaccin prévu pour le premier trimestre 2021 en Algérie - Radio M

Covid-19 : le vaccin prévu pour le premier trimestre 2021 en Algérie

Info Radio M | 17/12/20 14:12

473 vues

Covid-19 : le vaccin prévu pour le premier trimestre 2021 en Algérie

L’acquisition par l’Algérie du vaccin anti-Covid-19 pourra avoir lieu à la fin du premier trimestre 2021, selon les prévisions de la Task force installée par le gouvernement afin de superviser l’opération d’acquisition du fameux antidote.

Pour décider du choix du vaccin contre le coronavirus que l’Algérie compte importer, le groupe de réflexion pour la stratégie de vaccination a procédé par élimination, en plaçant les vaccins candidats dans un ordre décroissant et en énumérant les caractéristiques de chaque vaccin pour une éventuelle commande, apprend-on sur El Watan.

Des doses seront utilisées dans la première phase de l’opération, qui concernera 3% de la population sur le 20% assuré par le Covax. Sur le plan international, l’OMS a obtenu jusqu’à présent des centaines de millions de doses de vaccins auprès de trois laboratoires : AstraZeneca, Novavax et Sanofi-GSK.

Selon une source citée par le quotidien algérien, «Le comité scientifique est très attentif aux décisions prises par les autres pays dans le monde. La position de la Suisse a été également évoquée et l’Algérie semble être à ce niveau de cette réflexion. C’est-à-dire voir d’abord ce qui se passe ailleurs. Pour le moment, il n’y a pas vraiment urgence au vu du taux de mortalité très bas enregistré dans notre pays. Comme il pourrait y avoir également d’autres vaccins qui arriveront sur le marché mondial avec moins de risque. Ce sont autant de questions soulevées par les uns et les autres. Ce qui explique cette attitude prudentielle.»

Pourtant, dans une déclaration récente, le ministre de la Santé, Abderrahmane Benbouzid, avait pourtant assuré que la question du choix du vaccin serait tranchée durant la première semaine du mois en cours, en ayant évoqué, dans le même sillage, des contacts avec des représentants de la Chine, du Royaume-Uni ou encore la Russie.

Intervenant mercredi sur les ondes de la radio locale de M’Sila, le ministre a évoqué l’acquisition par l’Algérie du vaccin contre le coronavirus. «Nous prendrons la décision nécessaire et appropriée pour choisir le vaccin qui présente des garanties certaines », a-t-il dit. Et de surenchérir : «Nous sommes en phase finale des contacts et des négociations, et nous annoncerons en temps opportun le nom de vaccin que nous aurons choisi pour protéger la santé des citoyens ».

Selon la source reprise par El Watan, « les experts sont plutôt favorables aux vaccin adénovirus d’Astra Zeneka, de Jonhson&Jonhson, et du russe SpoutnicV et les virus inactivés, comme les vaccins chinois Sinopharma et Sinovac déjà utilisés dans leur pays origine, au Maroc et aux Emirats arabes unis ainsi que le vaccin aux protéines recombinantes, notamment le vaccin de Sanofi et GSK».

Pour rappel, la mise en place d’un dispositif spécial a été ordonné fin novembre par le Premier ministre Abdelaziz Djerad. Il s’agit plus concrètement de la création de deux “Task force”, qui seront chargées d’assurer la préparation de tous les aspects logistiques liés à l’opération d’importation du vaccin ainsi que son stockage et sa distribution.

Auteur

473 vues