Autriche : quatre morts dans un attentat terroriste - Radio M

Autriche : quatre morts dans un attentat terroriste

Agences | 03/11/20 12:11

Autriche : quatre morts dans un attentat terroriste

Un attentat a eu lieu en plein cœur de la capitale autrichienne, lundi et à fait au moins quatre morts. 

Les terroristes ont frappé « six lieux différents », selon la police. Des témoins ont raconté avoir vu un homme tirer « comme un fou » avec une arme automatique. « On aurait dit des pétards, puis on a réalisé qu’il s’agissait de coups de feu », a expliqué l’un d’eux sur la chaîne de télévision publique ORF. Un témoin interrogé à la télévision a dit avoir vu « une personne courir avec une arme automatique », un autre faisant état d' »au moins 50 coups de feu »

Selon les autorités, au moins quatre personnes (deux femmes et deux hommes) ont été tuées et un des assaillants a été abattu par la police, intervenue rapidement sur les lieux et dont l’un des membres a été blessé. 

Un autre assaillant était toujours recherché par la police « Au moins un suspect se trouve en fuite », a déclaré le ministre autrichien de l’Intérieur, Karl Nehammer. Hélicoptères survolant les lieux, cordons de police, contrôles aux frontières, soldats et policiers mobilisés pour retrouver l’agresseur en fuite : la ville de Vienne s’est rapidement muée en zone retranchée.

Le quotidien allemand Bild, affirmait que l’auteur principal de l’attaque serait un membre de l’organisation État islamique qui aurait annoncé l’action lundi sur Instagram, une affirmation non confirmée par les autorités autrichiennes.   

Tensions 

Cet attentat, dans une ville où la criminalité est habituellement très faible, intervient dans un climat très tendu en Europe.  

L’Autriche avait été jusqu’ici été relativement épargnée par la vague d’attentats islamistes survenue en Europe ces dernières années.

En mars 2018, un jeune homme, symphatisant islamiste selon la police, avait attaqué au couteau un membre des forces de l’ordre devant l’ambassade d’Iran à Vienne avant d’être abattu.

En juin 2017, un homme né en Tunisie avait tué un couple âgé à Linz. Il avait déclaré avoir voulu faire un exemple car il se sentait discriminé en tant qu’étranger et musulman.