Ali Ghediri, lettre de prison - Radio M

Ali Ghediri, lettre de prison

Ali Ghediri | 26/09/21 23:09

Ali Ghediri, lettre de prison

Vous avez été nombreux à venir assister à mon procès. Je vous observais de mon box d’accusé. Vous incarniez cette algerie plurielle, celle de mes rèves. Femmes, hommes, jeunes, moins jeunes, représentatifs des quatre coins de ce pays aussi vaste par sa géographie que grand par son histoire et ses espoirs.

J’avais aperçu parmis vous certains qui avaient partager avec moi les bancs de classes du primaire ,d’autres de l’université et aussi, des frères d’armes versés comme moi dans la vie civile… D’autres , et ils étaient nombreux , m’a-t-on dit , n’ont pas pu accéder a la salle d’audience , comme ceux venant de loin qui ont été empechés par les intempéries d’être au rendez-vous …Je salue en vous cette élan de solidarité et je remercie pour votre soutien sans lequel je me demande si j’aurais pu tenir devant tant de vicissitudes et d’ingratitudes … Je ne vous en remercirais jamais assez !

Je remercie également les avocats venus, nombreux, assister bénévolement en militants de la vérite et de la démocratie.Votre présence à tous est à elle seule une source d’espoir et un regain de confiance en la justesse de mon combat, le vôtre ; en la cause que je défends , que vous défendez, que nous défendons.

Vous incarnez la résilience à l’absurde, à cette absurdité immonde qui voudrait imposer à l’Algerie d’aller àcontre-courant de l’histoire . NON ! vous, moi et des millions d’Algériens sont résolus à aller dans le sens qu’à indiqué à ce peuple la déclaration du 1er novembre 1954, parce qu’il est le bon. Il a donné vie à la nation, libéré la terre et ses hommes et,inéluctablement, mènera cette nation vers le môle que lui ont assigné les six immortels, celui de la démocratie authentique et réelle.

Le chemin sera long et la cause requièrera immanquablement encore des sacrifices. Pour ma part, je consens et je suis prêt et même au-delà… Les six immortels m’inspirent. Les valeurs qu’ils ont défendues je les ai faites miennes. Je suis convaincu qu’elles sont aussi les vôtres. Votre soutien en est la preuve … Encore une fois merci.

Je profite de cette occasion pour mettre certaines choses au clair, notament a propos de ce qu’ont rapporté certains organes d’informations et repris par des relais sur les réseaux sociaux. Il s’agit de l’unique chef d’inculpation pour lequel j’ai été comdamné par le tribunal criminel de premiere instance de Dar EL Beida à quatre années de prison ferme , à savoir « participation en temps de paix à une entreprise de démoralisation de l’armée, ayant pour objet de nuire à la défense nationale.» Art 75 du code pénal. Toute autre information se rapportant a ce sujet ne peut que relever de la désinformation et du propos mal intentionné, tant l’audience était ouverte au public et aux organes de presse.

Cette mise au point s’imposait. J’espère avoir ainsi levé l’amalgame et l’équivoque que certains milieux cherchent à entretenir pour semer le doute dans les esprits et jeter l’opprobe sur ma personne pour des considérations et des desseins politiques aisément identifiables.

Nous sommes tous convaincus que ce serait mésestimer et insulter l’intelligence du peuple et de son élite que de chercher à faire admettre le caractère fortuit, encore moins innocent de ces actions. Elles obéissent a une stratégie et un agenda politique.

L’histoire nous enseigne qu’aucune force quelle qu’elle soit, n’a pu avoir raison des peuples résolus. La démocratie est loin d’être une lubie. Elle est inscrite dans l’ADN de la révolution algérienne. C’est notre « AMANA ». Ne serait-ce que pour cette raison, elle finira par prévaloir. Quant au sacrifice, je l’assume !

Ali Ghediri

Prison de Koléa, Le 25-09-2021