Affaire Said Chetouane : le procureur de la République livre sa version des faits ! - Radio M

Affaire Said Chetouane : le procureur de la République livre sa version des faits !

Info Radio M | 05/04/21 21:04

1 897 vues

Affaire Said Chetouane : le procureur de la République livre sa version des faits !

Le procureur de la République près le tribunal de Ruisseau a tenu une conférence de presse, ce lundi 05 avril 2021, concernant les faits présumés de « tentative de viol par des éléments de la police » rapportés par l’adolescent Said Chetouane, suite à son interpellation samedi dernier lors d’une manifestation à Alger.

Le magistrat a en effet livré à la presse sa version des faits, indiquant que le jeune garçon et sa mère, qui fait office de tuteur légal, ainsi que son père, ont été entendus aujourd’hui. « Le mineur a déclaré que des personnes qu’il connaissait l’ont conduit à Alger le jour de la manifestation », explique-t-il

Selon les propos du procureur de la République, le jeune Said, est revenu sur sa première déclaration, affirmant qu’il a « seulement été bousculé par un policier à l’aide d’un talkie-walkie ».

En attendant les conclusions de l’enquête qui est en cours, le procureur a indiqué que l’enfant âgé de 15 ans a été présenté, en compagnie de sa mère, à deux médecins légistes, dans le cadre d’une visite médicale à l’hôpital Mustapha Bacha. Il a ajouté que Chetouane a expressément refusé de subir un examen approfondi.

Un certificat médical attestant que le mineur « ne présente aucuns signes de violence physique » a néanmoins été délivré. Le document indique que « la victime ne rapporte pas la notion d’un acte contre-nature. La victime refuse l’examen des organes génitaux externes à ce jour », ajoute-t-il. 

Interrogé par Radio M, le procureur de la République a affirmé que la toute la lumière sera faite autour de cette affaire. « Je m’engage à ce que tous les détails soient rendus publics, à l’issue de l’enquête. Il s’agit tout de même d’un mineur ! » Et d’ajouter : « Je vous promets que si nous constatons la présence de la moindre forme de violence physique, nous appliquerons la loi avec rigueur ».

Le père de Said Chetouane a, de son côté, déclaré qu’il « comptait déposer plainte contre toute personne ayant tenté d’exploiter son fils mineur ».

A noter que quatre (04) personnes ont été arrêtées dans le cadre de l’enquête.

Auteur

1 897 vues