Affaire Pegasus : l'Algérie porte plainte contre RSF - Radio M

Affaire Pegasus : l’Algérie porte plainte contre RSF

Lynda Abbou | 23/07/21 16:07

Affaire Pegasus : l’Algérie porte plainte contre RSF

 L’ambassadeur d’Algérie en France a déposé une plainte contre l’ONG Reporters sans frontières (RSF) auprès des instances judiciaires française, ce vendredi 23 juillet 2021, indique l’ambassade d’Algérie à Paris dans un communiqué rendu public cet après-midi.  

« Au nom du gouvernement algérien, l’ambassadeur d’Algérie en France a déposé une plainte pour diffamation auprès des instances judiciaires française à l’encontre de reporters sans frontières », la plainte est relative à l’affaire Pegasus.

Selon la même source, cette action en justice porte sur « l’assertion contenue dans le communiqué publié par RS F le 19 juillet 2021 sur son site Web officielle selon laquelle l’Algérie figurent parmi les pays en possession du logiciel Pegasus et qu’elle utiliserait pour espionner d’autres parties ».

À cet effet l’ambassadeur a démenti formellement « ces accusations » et précise que l’Algérie « ne dispose aucunement de ce logiciel et n’a jamais eu à l’utiliser ni à traiter ou à collaborer de quelque manière que ce soit avec les parties détenant cette technologie à des fins d’espionnage visant à porter atteinte à l’honneur et à la réputation de pays respectueux de la légalité internationale ».

« Outre Leur caractère diffamatoires et mensongères ces allégations inadmissible relèvent de la manipulation de RSF connue pour son acharnement vis-à-vis de l’Algérie » dénonce l’ambassadeur d’Algérie en France.

« Respectueux des libertés fondamentales individuelles et collectives garanties par la Constitution algérienne est fidèle aux principes régissant les relations internationales notre pays dément formellement ces accusations » a-t-il ajouté.  

Auteur