le Hirak solidaire avec les détenus en grève de la faim depuis 17 jours - Radio M

le Hirak solidaire avec les détenus en grève de la faim depuis 17 jours

Lynda Abbou | 23/04/21 18:04

le Hirak solidaire avec les détenus en grève de la faim depuis 17 jours

Les milliers de manifestants qui ont participé à la marche du vendredi 23 avril 2021, ont exprimé leur solidarité inconditionnelle avec les 22 détenus d’opinion en grève de la faim depuis 17 jours.

La grande foule de manifestants venant de l’ouest d’Alger (Casbah Bab El Oued), a scandé des slogans hostiles aux généraux désignés comme responsales de l’arrestation des jeunes manifestants, notamment ceux qui sont en grève de la faim. « Les généraux vous êtes des traitres, libérez nos enfants jeûner avec nous » ont-ils scandé.

En plus des pancartes et revendications habituelles, qui exigent « un Etat de droit », « un régime civil et non militaire », les portraits des détenus d’opinion étaient présents en force lors de cette 114e marche de la révolution populaire à Alger.

Au début de la manifestation à la Rue Didouche Mourad, l’avocate et membre du collectif de défense de ces détenus, Me Meriem Chekirine a déclaré à Radio M que les 22 grévistes de la faim à la prison d’El Harrache sont très affaiblis. « Je les ai visités hier et beaucoup d’entre eux n’ont pas pu se lever et se déplacer pour me voir au parloir de la prison ! Il faut se mobiliser pour sauver leur vie, ils sont en danger » a-t-elle martelé.  

Rappelons que les 22 manifestants arrêtés lors de la marche du samedi 03 avril et placés en détention préventive à la prison d’El Harrach sont à leur 17e jour de grève de la faim. Ils l’ont entamé le 6 avril dernier, soit au lendemain de leur placement sous mandat de dépôt par le juge d’instruction près le tribunal de Sidi M’hamed.

A noter que, la chambre d’accusation près la Cour d’Alger, a confirmé mercredi l’ordonnance du juge d’instruction de Sidi M’hamed de maintenir les 22 manifestants en détention préventive.

Auteur