Spécialiste de Droit public et des théories politiques en Islam, Yadh Ben Achour a été président de la Haute Instance de Réalisation des Objectifs de la Révolution de février à octobre 2011. Il est actuellement membre du Comité des droits de l'homme des Nations Unies.

 

Le professeur Yadh Ben Achour est l'auteur de "Tunisie, une révolution en pays d'Islam", paru en janvier 2017 aux Editions CERES, Tunis.

Yadh Ben Achour porte sur la révolution tunisienne un regard paradoxal, celui distancié de l'intellectuel et celui d'un acteur clé du moment révolutionnaire. L’essayiste estime que, entre régressions sociétales et avancées des libertés, entre affrontements et réconciliations, la révolution tunisienne est "une révolution à part, ni disproportionnée ni davantage insensée, une révolution habile, ajustée, et comme sur mesure."
Mais au delà de la Tunisie, cet entretien dévoile aussi un Yadh Ben Achour en forte empathie avec le rêve maghrébin.

A voir aussi >> Quand Dale Carnegie veut faire de l'Algérie un pôle d'excellence en matière de formation personnelle