Le prix Ali Bey Boudoukha récompensant le meilleur article d’investigation de la presse algérienne pour l’année 2017 a été attribué mercredi dans la soirée au journaliste Tarek Hafid pour son enquête publiée dans Le Soir d’Algérie le 15 février 2017 et intitulé : « Industrie du phosphate : Un engagement de 15 milliards de dollars avec une entreprise fantôme».
La cérémonie de remise du prix (un chèque de 400 000 DA) a eu lieu au restaurant La Cabane, à Chéraga (Alger), en présence du personnel de Maghreb Emergent, du Huffington Post Algérie et de Radio M — trois médias édités par l’agence Interface Médias —, ainsi que des membres de la famille Boudoukha, des journalistes et des personnalités politiques.