Sans l’argent public le salon international du livre d’Alger, SILA qui démarre sa 19e édition mercredi prochain ne serait pas le grand événement populaire que l’on sait. Les sponsors se dérobent devant le livre.