Lies Kerrar, président et fondateur du cabinet Humilis, une firme spécialisée en conseil financier, fusions et acquisition, a été l’invité du direct de ce mercredi 7 décembre. Au cours de l’émission, cet expert financier a rappelé l’urgence pour l’Algérie de se doter de banques privées pour espérer conquérir le marché Africain.

Il a également été question de la Bourse d’Alger, dont il déplore le manque d’animation. C’est dû selon lui, à ses règles « inadaptées et qui vont à l’encontre du bon sens ».

« Il suffit que l’on s’en occupe pour qu’elle marche » a-t-il martelé. Selon l’administrateur de Biopharm, si le marché boursier ne marche pas, c’est principalement parce que personne ne s’en occupe, et que très peu de gens s’y intéressent.

A voir aussi >> François-Aïssa Touazi : « J’ai toujours regretté que l’Algérie n’ait pas su se doter d’un fond souverain »