Said Benmerad , directeur général d’Interface Media et expert en études socioéconomiques nous parle de l’enquête ( Femmes et Médias en Algérie) de l’ONU-Gouvernement Algérien qu’il avait lui-même diligenté.  

 

Il nous avoue avec enthousiasme qu’il est ravi que des postes importants dans la hiérarchie de la boite qu’il dirige soient investis par des femmes.

L’enquête, rendue publique en Mars 2017 s’est restreinte aux métiers de l’audio-visuel et les médias, parmi la pléthore de conclusions on trouve à titre d'exemple que le nombre de femmes journalistes varie de 30 à 100 % de femmes par rédaction dans les grands titres de presse Algérienne.

Monsieur Benmerad trouve le choix d'une enquête ciblée vers le monde des médias judicieux et stratégique, vu l’impact que pourrait avoir l’information dans l’implémentation de politiques plus égalitaires.