La première partie du CPP a traité des élections en France, de ce second tour Macron-Le Pen et l'incidence de l'élection des deux candidats sur l'Algérie. 

La seconde partie a concerné le classement de Reporters Sans Frontières sur la liberté de la presse et l'Algérie qui finit à la 134eme position ( après le Maroc ). 

Voir aussi >> Khadidja Kazitani " Nous sommes fiers de l'exactitude de nos prédictions TMT"