Après une longue absence, le journaliste spécialiste en économie Hassan Haddouche est de retour au Café Presse Politique de ce mercredi 1e mars. Au menu donc, de l'économie, et beaucoup d'économie. Nationale et internationale. En première partie, le CPP est revenu sur la récente déclaration du ministre des finances Baba Ammi sur le lancement mai prochain d'un emprunt obligataire hallal, qui ne sera pas assorti d'un taux d’intérêt. Pour Abed Charef, cette action va encore faire perdre une année à l'Algérie, comme celle qui a précédé en 2016. Sans transition, le CPP est passé au retour du Maroc vers la CEDEAO. Cette adhésion traduit-elle une impasse économique?

La seconde partie a été consacrée au terrorisme en Algérie. Pour Tarik Hafid, le terroriste qui a tenté de se faire exploser à Constantine n'a pas pu fabriquer la ceinture explosive tout seul. "Il fait surement parti d'une cellule", a-t-il ajouté.  

A voir aussi >> Anis Saidoun : « C'est parce que la formation des pharmaciens a été déclassée que le RHB a été possible »