Souffrant du manque de places de stationnement dans la capitale, Djalil Ammouche imagine avec 3 de ses amis une application qui permettrait à toute personne de signaler une place de stationnement qui se libère. Il mets  alors à profit, sa riche expérience dans le digital pour lancer « GARI », qu’il développe en parallèle en Algérie et en France. Il jongle aujourd’hui entre un quotidien de doctorant et d’entrepreneur.